top of page

L'histoire du Kantha : un voyage à travers l'artisanat textile bangladais

Dernière mise à jour : 20 oct. 2023

Bonjour à tous les amateurs des arts textiles ! Aujourd'hui, je vous invite à un voyage passionnant à travers l'histoire de l'artisanat textile bangladais, en mettant en lumière le magnifique monde du Kantha. Cette tradition millénaire mérite d'être explorée et célébrée pour sa beauté et son héritage culturel unique.


Les origines du Kantha

L'histoire du Kantha a démarré dans la région du Bengale, aujourd'hui partagée entre le Bangladesh et l'Inde. Le mot "Kantha" signifie "chiffons" en sanskrit. À l'origine, le Kantha était une forme de recyclage de tissus, comme la tradition du patchwork dans nos régions. Les femmes utilisaient des morceaux de vieux tissus et de saris pour créer de nouveaux articles textiles. Plusieurs épaisseurs de saris sont assemblées en 5/6 couches et sont ensuite brodés à la main en utilisant une technique de point droit avant.


L'expression de la créativité et des émotions

Le Kantha ne se limite pas à sa fonction utilitaire ; il est aussi une forme d'expression artistique. A travers le Kantha appelé le Nakshi Kantha, un Kantha plus figuratif, les femmes utilisaient le Kantha pour raconter des histoires, exprimer leurs émotions . Chaque motif, chaque couleur et chaque point racontaient une histoire personnelle, faisant de chaque pièce un objet chargé de sens.


L'héritage culturel du Kantha

Le Kantha est profondément ancré dans la culture bangladaise. Il a été transmis de génération en génération, de mère à fille, en tant que moyen de préserver les traditions familiales et de renforcer les liens communautaires. Les motifs du Kantha varient en fonction de la région et des croyances culturelles, ce qui permet de distinguer les différents styles et d'identifier leur origine géographique.

Le Kantha contemporain

Au fil des ans, le Kantha a évolué pour s'adapter aux besoins et aux goûts modernes. Aujourd'hui, vous pouvez trouver une variété d'articles Kantha, des vêtements aux accessoires de mode en passant par la décoration intérieure. Les artisans du Bangladesh travaillent avec ardeur pour préserver cette tradition tout en l'adaptant aux tendances actuelles.


L'impact social et économique du Kantha

L'artisanat du Kantha a également eu un impact positif sur les communautés du Bangladesh. Il a créé des emplois pour de nombreuses femmes, ce qui a renforcé leur indépendance économique et leur statut social. De nombreuses organisations à but non lucratif se sont également engagées dans la promotion du Kantha pour soutenir les artisans locaux.


A notre échelle, nous participons aujourd'hui à cet engagement et au soutien de ces communautés de femmes brodeuses. Nous travaillons au nord-est du Bangladesh, dans la région de Sylhet.


Conclusion

Le Kantha est bien plus qu'un simple art textile. C'est une histoire vivante, une expression de la créativité humaine et un héritage culturel précieux. En découvrant l'histoire du Kantha, nous pouvons non seulement apprécier la beauté de ces broderies, mais aussi soutenir les artisans du Bangladesh dans leur quête pour préserver cette tradition séculaire. Alors, la prochaine fois que vous verrez une pièce de Kantha, rappelez-vous que derrière chaque point se cache une histoire, une culture et une tradition riches d'histoire et de beauté.


Photos personnelles et extraites de deux ouvrages :

"Land of Nakshi Kantha", District Administration Jamalpur

"The Aesthetics and Vocabulary of Nakshi Kantha", Perveen Ahmad

75 vues0 commentaire

Comments


bottom of page